Banque de dépannage linguistique

Résultats de la recherche
Dans les coulisses de la langue



Désigner les personnes non binaires

 

 

En français, l’identité de genre des personnes et le genre grammatical, féminin ou masculin, sont étroitement associés. Toutefois, on constate chez certaines personnes non binaires, qui situent leur identité de genre hors de la classification binaire masculin/féminin, un besoin d’adapter la langue à leur réalité. Chez ces personnes, ce besoin s’exprime entre autres dans des pratiques d’écriture, dont l’utilisation de néologismes qui ne sont ni masculins ni féminins (comme iel au lieu de il ou elle, frœur en remplacement de frère/sœur). Ces usages restent propres aux communautés de la diversité de genre. L’Office ne conseille pas le recours à ces pratiques rédactionnelles. Aucun changement général concernant la distinction grammaticale masculin/féminin en français ne se profile à l’horizon.

 

 

Proposition de l’Office québécois de la langue française

 

L’Office encourage l’emploi de la rédaction épicène, un style rédactionnel qui fait appel, entre autres, à la formulation neutre (notamment par l’emploi de noms collectifs ou de tournures épicènes). En effet, la rédaction épicène permet d’obtenir des textes plus inclusifs qui peuvent répondre à certains besoins rédactionnels des personnes non binaires.

 

Dans les cas où l’on s’adresse à une personne non binaire ou qu’on la désigne précisément, l’Office propose, dans la mesure du possible, d’omettre les marques de genre et les titres de civilité féminins et masculins comme madame et monsieur. La langue française est riche et elle permet déjà l’emploi de formulations inclusives dans une approche personnalisée.

 

Exemple :

 

-  Je vous présente Camille Beaudoin, scientifique de renom qui se consacre à la recherche sur le cancer. (Camille est une personne non binaire.)

 

Je vous présente madame Camille Beaudoin, une scientifique renommée qui se consacre à la recherche sur le cancer. (Camille est une femme.)

 

Je vous présente monsieur Camille Beaudoin, un scientifique renommé qui se consacre à la recherche sur le cancer. (Camille est un homme.)

 

 

Compléments :

 

Rédaction épicène, formulation neutre, rédaction non binaire et écriture inclusive (Dans les coulisses de la langue)

Liste de termes épicènes ou neutres (La formulation neutre)

 

 

Article mis à jour en 2019

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mars 2021

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020