Banque de dépannage linguistique

Index thématique
La grammaire
Les homophones grammaticaux



Ces et ses

 

Ces et ses sont deux déterminants qui se prononcent de la même façon. On doit toutefois éviter de les confondre, car ils n’ont pas le même sens.

 

Ces est un déterminant démonstratif. C’est la forme plurielle de ce, cet et cette; on l’emploie là où l’on utiliserait l’un de ces déterminants si le nom était au singulier. On peut l’utiliser pour situer dans l’espace les êtres désignés, pour parler de quelque chose dont on a déjà fait mention, ou pour marquer la proximité dans le temps. Par ailleurs, ces peut être renforcé par les particules adverbiales -ci et -là, qui sont alors accolées au nom que ces détermine.

 

Exemples :

 

- Ces toiles sont magnifiques. (les toiles qui sont devant le locuteur)

- Voici les offres que j’ai présentées à ton associé. Ces offres sont fermes. (les offres dont on a parlé dans la phrase précédente)

- Il a plu souvent ces derniers mois. (les mois qui se sont écoulés récemment)

- Ces fleurs-ci sont plus belles que celles-là. (les fleurs que le locuteur désigne)

 

 

Ses est un déterminant possessif. On peut l’utiliser pour indiquer que les êtres désignés par le nom qu’il détermine appartiennent ou sont relatifs à la personne ou à la chose dont il est question. Ses est la forme plurielle de son et sa; on l’utilise donc là où l’on utiliserait l’un de ces déterminants si le nom était au singulier.

 

Exemples :

 

- Marcel a beaucoup de talent et ses toiles sont magnifiques. (les toiles de Marcel)

- J’ai parlé à ton associé hier et il m’a confirmé que ses offres étaient fermes. (les offres de l’associé)

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mai 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002