Banque de dépannage linguistique

Index thématique
La prononciation
Prononciation des nombres



Cinq

 

Les chiffres (zéro, un, deux, trois, etc.) et les nombres (vingt et un, quarante-deux, cent trente-cinq, etc.) peuvent poser des problèmes de prononciation. En effet, dans certains cas, on prononce la consonne finale de ces mots, dans d’autres, on fait la liaison avec le mot qui suit, et dans d’autres encore, cette consonne n’est pas prononcée. Cette variation dans la prononciation s’explique par les emplois différents de ces mots, qui peuvent être utilisés comme déterminants, pronoms ou noms.

 

Le chiffre cinq, ainsi que les nombres qui se terminent par ce chiffre, est un déterminant numéral (ou adjectif numéral cardinal) lorsqu’il accompagne un nom. Dans ces emplois, on prononce le -q final lorsque cinq est suivi d’un mot qui commence par une voyelle ou un h muet. Quand il détermine un nom commençant par une consonne ou un h aspiré, les deux prononciations, [sk] et [s], sont possibles.

 

Exemples :

 

-  Jacqueline a travaillé à Baie-Comeau pendant cinq ans. [skã] (sin-kan)

-  Trente-cinq artistes ont collaboré à cette exposition. [tʀãtskaʀtist] (trant-sink-ar-tist)

-  Son père a engagé cinq habiles mécaniciens. [skabil] (sin-ka-bil)

-  Je l’ai vue il y a cinq minutes. [sminyt] (sin-mi-nut) ou [skminyt] (sink-mi-nut)

-  Ce chapeau a coûté vingt-cinq dollars. [vtsdɔlaʀ] (vint-sin-do-lar) ou [vtskdɔlaʀ] (vint-sink-do-lar)

 

Dans certains emplois, cinq est analysé comme un adjectif ordinal; il désigne alors un élément qui s’inscrit dans une série. Dans ce cas, la consonne finale se prononce et on fait la liaison avec le mot qui suit, s’il y a lieu. C’est le cas notamment lorsqu’il s’agit d’une date, où l’on prononce généralement [sk] (sink), et ce, même si le nom de mois qui suit le mot cinq commence par une consonne.

 

Exemples :

 

-  Je serai absente du bureau le 5 mai prochain. [skme] (sink-mé)

-  Sa fille est née le 5 octobre. [skɔtɔbʀ] (sin-kok-tobr)

-  Elle part en Europe le 5 au matin. [sko] (sin-ko)

 

Cinq est également utilisé comme pronom. Dans ces emplois, il se prononce toujours [sk] (sink). Il en va de même pour les nombres composés avec cinq.

 

Exemples :

 

-  J’en ai compté cinq. [sk] (sink)

-  Des candidats, il y en avait vingt-cinq à rencontrer. [vtska] (vint-sin-ka)

 

Enfin, cinq est un nom lorsqu’il désigne le nombre même. Là encore, le -q final se prononce. Devant pour cent, c’est généralement la prononciation [sk] (sink) qui prévaut lorsqu’il s’agit du chiffre cinq; toutefois, avec un nombre se terminant par cinq, on prononce souvent [s] (sin).

 

Exemples :

 

-  Je me suis trompé en écrivant un cinq à la place d’un six. [ska] (sin-ka)

-  Cinq pour cent de la population souffre de cette maladie. [sẽkpuʀsã] (sink-pour-san)

-  Quarante-cinq pour cent des électeurs ont voté pour ce parti. [kaʀãtsẽpuʀsã] (ka-rant-sin-pour-san)

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mai 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002