Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Index thématique
La typographie
Majuscules > Règles générales d'emploi de la majuscule



Petites capitales

 

Les petites capitales, aussi parfois appelées petites majuscules, sont des capitales d’un corps inférieur dont la proportion est proche de celle des lettres minuscules. On les utilise notamment pour leur capacité à former des lignes horizontales nettes – puisqu’il n’y a ni jambages, ni hampes qui dépassent la ligne – et pour mettre en évidence des mots dans des contextes où l’emploi des majuscules leur donnerait trop d’importance. Les mots écrits en petites capitales qui débuteraient normalement par une majuscule initiale (de signification ou de position) conservent cette dernière.

 

Rappelons d’abord que dans la langue courante, il n’y a pas de différence entre les noms capitale et majuscule; ils peuvent tous deux désigner une lettre plus grande que la minuscule, manuscrite ou imprimée, qui sert à commencer une phrase ou un nom propre ou à composer un mot ou un groupe de mots. Cependant, en typographie, les ouvrages font parfois une distinction entre les deux. Pour certains, la majuscule est une capitale qui a un rôle grammatical et qui se trouve à l’initiale d’un mot (elle équivaut à la grande capitale); alors que la capitale peut avoir toutes les positions et joue un rôle uniquement graphique. On associe aussi parfois la majuscule à l’écriture manuscrite et la capitale à la typographie. On retiendra toutefois qu’on considère généralement comme synonymes les noms capitale et majuscule, et que majuscule convient couramment dans tous les contextes.

 

Les petites capitales ont différents emplois. Elles peuvent mettre en relief des titres, le nom de famille d’un auteur dans une bibliographie, qui peut aussi s’écrire en majuscules, ou encore le nom complet de l’auteur de la citation d’une épigraphe.

 

Exemples :

 

Dugas, Jean-Yves. Dictionnaire universel des gentilés en français, Montréal, Linguatech, c2006, 530 p.

Toute conscience est conscience de quelque chose.

                                                                     Jean-Paul Sartre

 

 

Dans les pièces de théâtre et les scénarios, le nom des interlocuteurs s’écrit en petites capitales; il est suivi de didascalies, s’il y a lieu, d’un point, d’un tiret et des paroles du personnage.

 

Exemple :

 

- Simon. Alors, tu es satisfaite?

  Lucille. Oui, je suis satisfaite; tout se déroule exactement comme je l'avais prévu.

 

 

On compose aussi en petites capitales les lettres du premier mot d’un texte qui débute par une lettrine (lettre ornée ou non dont la taille est supérieure au reste du texte). Lorsque ce premier mot est composé d’une seule lettre ou syllabe, le ou les quelques mots qui suivent sont généralement aussi composés en petites capitales.

 

Exemple :

 

Il était une fois une jeune fille nommée Océane qui vivait sur une île lointaine.

 

 

Les chiffres romains sont aussi parfois composés en petites capitales dans les numéros de siècles, dans les numéros des pages liminaires d’un ouvrage et dans les numéros de chapitres; mais on emploie aussi souvent les majuscules dans ces cas.

 

Exemples :

 

- J’étudie la littérature française des xvie et xviie siècles.

- Chapitre v

 

 

Enfin, dans les articles de lois, décrets, règlements, statuts et circulaires, le nom article peut s’écrire en petites capitales, qu’il soit abrégé ou non, sauf pour Article premier, qui s’écrit au long. Les petites capitales peuvent aussi figurer dans un renvoi à une partie de texte ou à une entrée dans un dictionnaire.

 

Exemples :

 

Article 387

Voir aussi chapitre xvii

 

 

Pour en savoir davantage sur l’emploi des petites capitales dans l’indication des différentes divisions et subdivisions d’un texte, vous pouvez consulter l’article Hiérarchisation des titres.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : juin 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles