Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Index thématique
La typographie
Espacement



Espace insécable

 

L’espace insécable (du latin insecabilis « qui ne peut être coupé », dérivé de secare « couper ») sert à lier le mot ou le signe qui la précède à celui qui la suit afin d’éviter leur séparation et d’empêcher le rejet du second en début de ligne.

 

L’espace insécable sert notamment à ne pas séparer un nombre ou un numéro écrit en chiffres du nom ou du symbole qui le précède ou qui le suit. On l’utilise principalement dans une date, entre le jour écrit en chiffres et le nom du mois, et entre le nom du mois et l’année; avant et après le symbole de l’heure; avant les symboles d’unités monétaires; avant les symboles d’unités de mesure; avant le symbole de pourcentage; et avant un symbole de degré. Les lettres qui ont une fonction d’identification sont aussi inséparables du nom qu’elles accompagnent, par exemple dans une énumération ou pour identifier une figure géométrique.

 

Exemples :

 

- 21 janvier 2015

- 17 h 15

- 100 $ (ou : 100 dollars)

- 25 cm (ou : 25 centimètres)

- 8,5 % (ou : 8,5 pour cent)

- 25 °C (ou : 25 degrés)

- p. 311 (ou : page 311)

- XXsiècle

- le carré XYZ

 

 

L’espace insécable permet aussi de ne pas séparer des groupes de chiffres ou de lettres qui sont indissociables. On l’emploie plus précisément dans les grands nombres, entre chaque tranche de trois chiffres à partir de la droite (cette espace est toutefois facultative pour les nombres de quatre chiffres, et on ne sépare pas les numéros ni les nombres exprimant une année); dans une date, entre l’année, le mois et le jour; dans une équation, entre les nombres ou les lettres et les signes arithmétiques; dans les numéros de téléphone; et dans les codes postaux canadiens.

 

Exemples :

 

- 1 564 534

- 2015 06 24

- 1 900 565-8899

- 45 + 70 = 115

- x < y

- G6R 9I7

 

 

L’espace insécable sert également à ne pas séparer en fin de ligne un nom propre d’une abréviation de titre honorifique ou de civilité, ni des initiales qui le précèdent. On ne sépare pas non plus les éléments abrégés d’une expression, d’une locution ou d’une forme complexe.

 

Exemples :

 

- M. Lessard

- S. S. le pape François

- M.-A. Dauphinais

- B. Urb. (baccalauréat en urbanisme)

- N. B. (nota bene)

 

 

Enfin, on notera qu’il est possible d’obtenir une espace insécable en tapant les touches Contrôle + Majuscule + Barre d’espacement sur un clavier PC et, sur un clavier Macintosh, les touches Commande + Majuscule + Barre d’espacement.

 

 

Vous pouvez consulter le tableau des espacements à utiliser avant et après les principaux signes et symboles dans l’article Espacement avant et après les principaux signes de ponctuation et autres signes ou symboles. Pour en savoir plus sur la coupure entre les mots, consultez les articles de la section Coupures entre les mots. Pour en savoir plus sur l’espacement, consultez l’article Types d'espacement.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2016

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles