Banque de dépannage linguistique

Index thématique
Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Avoir la larme à l'œil et avoir les larmes aux yeux

 

Les locutions avoir la larme à l’œil et avoir les larmes aux yeux, même si elles sont très proches, n’ont pas la même signification.

 

 

Avoir la larme à l’œil

 

La locution avoir la larme à l’œil signifie « être très sensible, pleurer facilement ». On l’emploie souvent avec une valeur péjorative. Elle est synonyme de l’expression avoir la larme facile.

 

Exemples :

 

-  Sophie est si fragile qu’elle a souvent la larme à l’œil pour des riens.

-  Même après dix ans de travail dans une pouponnière, cet infirmier a encore la larme à l’œil lorsqu’il s’occupe de grands prématurés.

 

 

Avoir les larmes aux yeux

 

L’expression avoir les larmes aux yeux signifie plutôt « être sur le point de pleurer, être ému ». Elle est synonyme des expressions être au bord des larmes ou être à la limite des larmes.

 

Exemples :

 

-  Sonia a eu les larmes aux yeux tout au long des funérailles du conjoint d’une amie.

-  Mon père avait les larmes aux yeux lorsqu’il a appris que j’allais me marier.

 

 

Autres locutions formées avec larme(s)

 

On trouve plusieurs autres locutions formées avec le nom larme, comme pleurer à chaudes larmes ou pleurer, verser toutes les larmes de son corps, qui signifient « pleurer beaucoup »; rire aux larmes, qui a le sens de « rire fort, à en pleurer »; passer du rire aux larmes, qui signifie « être instable sur le plan moral ou affectif »; ou larmes de crocodile, qui désigne des larmes feintes versées pour émouvoir ou tromper.

 

 

Article rédigé en 2019

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002