Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Auto-

 

Auto- a deux sens : « automobile » ou « soi-même ».

 

Lorsque auto- se réfère à la notion d’automobile, il sert à former des mots composés, soit comme premier élément, soit comme second élément. En position initiale, il se soude habituellement au deuxième mot.

 

Exemple :

 

- Pendant les vacances, il y a beaucoup d’autocaravanes et d’autostoppeurs (ou
auto-stoppeurs) sur les autoroutes.

 

 

Lorsque auto est le second élément du mot composé, il est joint au premier par un trait d’union.

 

Exemples :

 

- Les centres-auto offrent des rabais sur les pneus d’hiver.

- Ils ont dû acheter un autre siège-auto.

 

 

Le préfixe auto-, du grec autos, signifie « soi-même » et il est soudé au mot qui le suit, sauf si ce mot commence par un i ou par un u. Le trait d’union est aussi préférable lorsque le second élément commence par un o.

 

Exemples :

 

- Cette entreprise a eu recours à un autofinancement.

- Ils ont demandé à leurs employés de faire une autoévaluation de leur rendement.

- Le four autonettoyant facilite grandement l’entretien de la cuisinière.

- L’auto-immunisation peut prévenir l’auto-infection.

- Nous travaillons à la conception d’une nouvelle antenne auto-orientable.

 

 

Notons, enfin, que c’est un pléonasme de faire précéder un verbe pronominal réfléchi par le préfixe auto- puisque le pronom réfléchi se réfère déjà à soi. Ainsi, il ne faut pas dire s’autodiscipliner, mais simplement se discipliner.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002