Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les sigles, abréviations et symboles
Les abréviations > Règles de l'abréviation



Abréviation des noms de diplômes et de grades universitaires

 

Dans le corps d’un texte, les mots désignant les diplômes et les grades universitaires s’écrivent en toutes lettres et en minuscules.

 

Exemples :

 

- Il a un baccalauréat avec majeure en sociologie et mineure en anthropologie.

- Elle est titulaire d’un doctorat en mathématiques.

- Cet homme d’État a été nommé docteur honoris causa de l’Université Laval. (grade honorifique)

 

Il est cependant admis d’abréger les noms de diplômes et de grades universitaires dans certains écrits, tels que curriculum vitæ, annuaires, notices biographiques, signature d’articles et de rapports ou annonces professionnelles.

 

La mention des diplômes et des grades universitaires, que ce soit en toutes lettres ou sous forme d’abréviation, est toutefois déconseillée sur les cartes de visite et les cartes professionnelles, sauf pour les travailleurs et travailleuses autonomes (à ce sujet, voir l’article Renseignements relatifs à la carte professionnelle).

 

Les mots certificat, baccalauréat, licence, maîtrise et doctorat s'abrègent en ne conservant que la première lettre du mot, qui devient une majuscule, suivie d’un point abréviatif. L’abréviation de diplôme est dipl. ou D.

 

Exemples :

 

Nom de diplôme

Abréviation

Certificat

C.

Baccalauréat

B.

Licence

L.

Maîtrise

M.

Doctorat

D.

Diplôme

dipl. ou D.

 

L’abréviation du mot ou de l’expression qui désigne la discipline ou la spécialité se fait selon les règles habituelles : suppression des dernières lettres du ou des mots, coupure avant une voyelle, point abréviatif. Cette abréviation commence par une majuscule; si le nom de la discipline ou de la spécialité se compose de plus d’un mot, en principe seul le premier prend la majuscule.

 

Exemples :

 

- Admin. (administration)

- Bibl. (bibliothéconomie)

- Serv. soc. (service social)

 

Les différents éléments composant l’abréviation du nom du grade ou du diplôme universitaire sont en principe séparés par un espacement et prennent les accents nécessaires, à moins que l’abréviation ne prenne la forme d’un sigle, c’est-à-dire de majuscules initiales uniquement. En ce cas, comme dans tout sigle, il n’y a pas d’accents. Par ailleurs, certains de ces noms sous forme de sigles, consacrés par l’usage, ne comportent ni point abréviatif ni espacement.

 

Exemples :

 

- B. Éd. (baccalauréat en éducation; l’abréviation comprend une espace et un accent)

- D.E.C. ou DEC (diplôme d’études collégiales; le sigle ne comprend ni accent ni espaces)

 

Certaines abréviations anciennes d’origine latine, toujours en usage, font exception à ces règles.

 

Exemples :

 

Nom de diplôme ou de grade

Abréviation

Licence en droit

LL. L.

Baccalauréat en droit

LL. B.

Maîtrise en droit

LL. M.

Doctorat en droit

LL. D.

Philosophiæ Doctor

(« docteur en philosophie »,

avec le sens ancien de philosophie,

qui englobait toutes les disciplines

autres que l’histoire et la poésie)

Ph. D.

Medicinæ Doctor

(« docteur en médecine »)

M.D.

 

 

L’abréviation anglaise M.B.A. ou MBA (Master of Business Administration), de même que certaines autres comme FCA (Fellow Chartered Accountant), est admise en français.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Diplômes, qui présente une liste d’abréviations.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles