Banque de dépannage linguistique


Les sigles, abréviations et symboles
Les sigles



Sigles dans l'Administration

 

Il est toujours préférable, du moins dans les documents officiels et ceux qui ont un certain prestige, d'écrire en toutes lettres la dénomination des ministères et des organismes de l'Administration, dont il n'existe d'ailleurs généralement pas de dénomination abrégée ni de sigle officiel. Toutefois, si on doit, dans des textes courants ou par manque de place, abréger ces dénominations, il faut s'assurer que le public auquel le texte est destiné comprendra la forme raccourcie ou le sigle utilisé occasionnellement. Il est cependant préférable, si le contexte le permet, de reprendre le premier nom de la dénomination plutôt que d'utiliser un sigle.

 

Exemples :

 

- l'Office québécois de la langue française

- l'Office (de préférence à : l’OQLF)

- le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

- le ministère ou le Ministère (de préférence à : le MELS)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002