Banque de dépannage linguistique


La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Campagne et opération       Nouveauté

 

Les noms campagne et opération peuvent désigner des actions ou des séries d’actions très diverses, par exemple à visée caritative, promotionnelle ou informative, ou encore, de nature policière ou militaire. Selon le contexte, ils s’écriront avec ou sans majuscule initiale.

 

 

Opérations caritatives, promotionnelles, etc.

 

Lorsqu’ils constituent le premier mot d’une dénomination officielle enregistrée, comparable à une marque de commerce, les noms campagne et opération prennent une majuscule initiale. Par ailleurs, une telle dénomination s’écrit en romain, et non en italique.

 

Exemples :

 

-  La Campagne du partage

-  La Campagne pour la prévention du suicide

-  L’Opération patrimoine Québec

-  L’Opération bienveillance

 

 

Lorsqu’ils précèdent une dénomination officielle, mais qu’ils n’en font pas partie intégrante, ou lorsqu’ils ont une valeur générique, campagne et opération s’écrivent avec une minuscule initiale. Il en va de même lorsqu’ils désignent une activité sans caractère officiel; on peut alors, dans ce cas, employer les guillemets pour encadrer la dénomination qui les caractérise.

 

Exemples :

 

-  La campagne Entraide (le mot campagne ne fait pas partie de la dénomination officielle)

-  La campagne de financement de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré (le mot campagne a une valeur générique)

-  L’opération Environnement-Plage (le mot opération ne fait pas partie de la dénomination officielle)

-  L’opération « grand ménage » de la maison (ou : L’opération grand ménage; le mot opération fait référence à une activité courante, sans caractère officiel)

 

 

Opérations policières et militaires

 

Lorsqu’il est question d’une opération policière ou militaire, on met une minuscule initiale au nom générique opération et une majuscule au nom spécifique, qui, lui, prend la valeur d’un nom propre. De telles dénominations s’écrivent généralement en romain, et non en italique. Les mêmes règles s’appliquent pour d’autres entreprises d’envergure telles que des missions et des expéditions.

 

Exemples :

 

-  L’opération Tempête du désert s’est déroulée en 1991, en Irak.

-  Ces résultats sont le fruit de l’opération Étoile, menée par des forces policières internationales.

-  La mission Corymbe, amorcée en 1990, vise entre autres à lutter contre la piraterie au large des côtes d’Afrique de l’Ouest.

-  L’expédition Mission 2008 fut un succès sur le plan scientifique.

 

Notons toutefois que, dans certains ouvrages, on suggère de recourir à l’italique pour l’élément spécifique, ou encore aux guillemets. Une telle mise en relief peut en effet être utile pour éliminer toute ambiguïté, notamment lorsque le nom est long. L’important, par souci d’uniformité, est de s’en tenir à une seule façon de faire à l’intérieur d’un même texte.

 

 

Article mis à jour en 2020

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : juin 2020

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020