Banque de dépannage linguistique


Les sigles, abréviations et symboles
Les abréviations > Cas particuliers d'abréviations



Abréviation des noms madame, mademoiselle, monsieur

 

Certains titres de civilité, comme madame ou monsieur, s'abrègent souvent devant le nom de la personne dont on parle ou devant la mention de sa qualité ou de sa fonction.

 

Exemples :

 

- Nous avons retenu les candidatures de Mme Dupont et de M. Côté.

- Je transmettrai votre demande à M. Boulanger.

- M. le maire a prononcé un discours.

 

Madame s'écrit Mme en abrégé, sans point abréviatif puisque le e est la dernière lettre du mot. Les deux lettres minuscules sont surélevées si possible. Au pluriel, cette abréviation prend un s et n'est pas suivie d'un point abréviatif : Mmes. (Le point représente ici le point final de la phrase.)

 

Monsieur s'écrit M. en abrégé, avec un point abréviatif; le pluriel messieurs s'abrège en MM. avec aussi un point abréviatif.

 

L'abréviation de mademoiselle est Mlle, sans point abréviatif. Il faut noter que ce titre de civilité tend à disparaître. Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter l’article Mademoiselle.

 

En revanche, le titre de civilité ne s'abrège pas quand on s'adresse à la personne. Dans l'appel d'une lettre, dans la formule de salutation et sur l'enveloppe, on n'abrège pas les titres de civilité, et Monsieur, Madame, Mademoiselle s'écrivent toujours en toutes lettres et prennent la majuscule initiale.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’emploi de la majuscule dans ces titres, vous pouvez consulter l’article Madame, mademoiselle et monsieur.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002