Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Cédule

 

Le mot cédule fait partie du lexique français en finance et en droit, comme en témoignent par exemple les termes cédule de citation ou cédule hypothécaire. Toutefois, on l'emploie le plus souvent à tort dans un des sens qu’a le mot schedule en anglais. En effet, le mot anglais schedule désigne un document écrit qui indique une série d'actions, de tâches, de manifestations, etc., et le temps alloué pour leur réalisation ou leur déroulement. On remplacera donc l’anglicisme cédule par un des termes suivants, selon le sens recherché : horaire, programme, calendrier, emploi du temps, plan d’exécution, plan de travail, échéancier, prévisions.

Exemples fautifs :

 

- La cédule des matchs de hockey est publiée sous forme de carte.
- Voici la cédule des activités pour la semaine prochaine.
- J'ai préparé la cédule des comptes fournisseurs et des comptes clients.
- La cédule des autocars est affichée dans la gare.
- Les travaux sont exécutés selon la cédule.

- J’ai une cédule chargée ces temps-ci!

 

On écrira plutôt :


- Le calendrier des matchs de hockey est publié sous forme de carte.
- Voici le programme des activités pour la semaine prochaine.
- J'ai préparé l'échéancier des comptes fournisseurs et des comptes clients.
- L'horaire des autocars est affiché dans la gare.
- Les travaux sont exécutés selon le plan de travail (ou selon les prévisions).
- J’ai un emploi du temps chargé ces temps-ci!


Il est enfin à noter que l’expression cédule des prix est aussi un emploi incorrect du mot cédule. Il faut employer plutôt barème des prix.

 

On peut aussi se reporter à l’article Céduler.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002