Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui est une expression de quantité



Plus d'un, plus d'une

 

Lorsque le sujet d’un verbe comprend l’expression plus d’un ou plus d’une, qu’il s’agisse de l’adjectif ou du pronom indéfini, le verbe se met généralement au singulier (il s’accorde avec le nom qui suit un ou une, qui est singulier, même si ce nom est explicite ou sous-entendu). Si ce nom est féminin, on accorde évidemment l’adjectif ou le participe passé au féminin.

 

Exemples :

 

- Plus d’un homme sensé a commis cette erreur.

- Plus d’un a apprécié le concert.

- Plus d’un s’en est plaint.

- Plus d’une candidate a été admise au concours.

 

 

Lorsque plus d’un est suivi d’un complément pluriel, l’accord du verbe avec ce complément est facultatif. Le singulier est plus souvent utilisé. L’accord du participe passé ou de l’adjectif au féminin se fait lorsqu’on a plus d’une.

 

Exemples :

 

- Plus d’un des invités s’est présenté en retard. (ou, plus rarement : se sont présentés)

- Plus d’un des convives a remarqué l’absence de l’hôtesse. (ou, plus rarement : ont remarqué)

- Plus d’une de ses amies est repartie furieuse. (ou, plus rarement : sont reparties)

 

 

Si le verbe qui suit plus d’un emprunte la construction pronominale et qu’il exprime une action réciproque, le verbe se met au pluriel puisqu’il y a dans ce cas nécessairement plusieurs personnes qui font l’action.

 

Exemples :

 

- Plus d’un concurrent se craignaient l’un l’autre.

- Plus d’un collègue s’échangent des informations.

- Plus d’une participante se sont regardées avec méfiance.

 

 

Enfin, si plus d’un est répété devant des noms qui sont juxtaposés, le verbe se met au pluriel puisqu’il a plusieurs sujets.

 

Exemples :

 

- Plus d’un homme, plus d’une femme s’interrogent sur leur avenir.

- Plus d’un étudiant, plus d’un professeur fréquentent la bibliothèque.

- Plus d’une erreur, plus d’une omission nuisent à la qualité de ce rapport.

 

Avec l’expression plus de deux, le verbe se met toujours au pluriel. C’est aussi généralement le cas avec l’expression moins de deux. Rappelons que, lorsqu’un nom d’objet ou d’unité est précédé d’un nombre, ce nom prend la marque du pluriel dès que le nombre est égal ou supérieur à deux : 1,5 million, 1,85 mètre, 2 mètres. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Moins de deux et Nombre fractionnaire inférieur à deux.



Haut


Site du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles