Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le verbe > Accord du participe passé > Avec l'auxiliaire avoir



Participe passé dont l'objet direct est l'

 

Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir, qui a pour complément direct le pronom l’, reste invariable si ce l’, mis pour le, représente une idée exprimée par une proposition ou une phrase.

 

Exemples :                                                                                          

 

-  Il est parti depuis deux semaines et je ne l’ai appris qu’aujourd’hui. (J’ai appris quoi? l’, c’est-à-dire qu’il est parti depuis deux semaines.)

-  Jeanne est plus futée que je ne l’avais pensé. (J’avais pensé quoi? l’, c’est-à-dire que Jeanne était futée.)

-  Les recherches sont plus longues que je ne l’avais prévu. (J’avais prévu quoi? l’, c’est-à-dire que j’avais prévu qu’elles seraient d’une certaine durée; ce n’est pas les recherches que j’avais prévues.)

 

Notons que le participe passé reste aussi invariable dans certaines constructions elliptiques.

 

Exemple :

 

-  Les recherches sont plus longues que prévu. (c’est-à-dire qu’elles sont plus longues que ce qui avait été prévu; le participe passé ne se rapporte pas au nom recherches comme ce serait le cas dans « plus longues que coûteuses » ou « plus longues qu’ardues ».)

 

 

Quand l’ représente un nom, l’accord se fait avec ce nom.

 

Exemples :

 

-  Carole a retrouvé sa chambre telle qu’elle l’avait laissée. (Carole avait laissé quoi? l’, c’est-à-dire sa chambre.)

-  Nous avons pu mener la recherche de la façon dont nous l’avions préparée. (Nous avions préparé quoi? l’, c’est-à-dire la recherche.)

-  La règle, l’écolière l’avait apprise sur le bout de ses doigts. (L’écolière avait appris quoi? l’, c’est-à-dire la règle.)

 

 

Dans certains cas, deux interprétations, et par conséquent deux accords, sont possibles.

 

-  Cette région est aussi belle que je l’avais imaginée ou imaginé. (Dans le premier cas, c’est la région que j’avais imaginée; dans le second, j’avais imaginé l’, c’est-à-dire que cette région était belle.)

 

 

Complément :

 

Tableau-synthèse : participe passé avec l’auxiliaire avoir (Avec l’auxiliaire avoir)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : juin 2020

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020