Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Accommoder

 

En français, le verbe accommoder est surtout employé en cuisine (ou au sens figuré) dans le sens d’« apprêter ». Il peut aussi être employé dans le sens de « mettre en accord, adapter » ou de « convenir ». En optique, il signifie « ajuster » (en parlant de l’œil). Sous sa forme pronominale, il est surtout employé avec la préposition de et signifie « accepter ce qui se présente, se contenter de ».

 

Exemples :

 

- Les bons cuisiniers savent accommoder les restes.

- Si l’heure et le jour ne vous accommodent pas, veuillez le signaler à la secrétaire.

- Elle saura s’accommoder de ces petits désagréments.

 

Le verbe accommoder n’a pas les sens de « rendre service », « consentir », « loger », que le verbe to accommodate peut avoir en anglais. De même, le substantif accommodation est un anglicisme au sens de « logement ».

 

 

Exemples fautifs :

 

- Il s’efforce toujours d’accommoder tout le monde. 

- Qui est responsable de l’accommodation des visiteurs?

- L’Université a construit des résidences pour accommoder les étudiants.

 

On écrira plutôt :

 

- Il s’efforce toujours de rendre service à tout le monde.

- Qui est responsable de l’hébergement des visiteurs?

- L’Université a construit des résidences pour loger les étudiants.

 

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002