Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Agenda

 

En français, le mot agenda désigne un carnet prédaté où l’on inscrit son emploi du temps (ce carnet peut être électronique). Par extension, au figuré, il désigne parfois l’ensemble des affaires à traiter dans une période donnée, et peut être synonyme de emploi du temps, de calendrier.

 

En anglais, le mot agenda peut désigner également le programme ou l’ordre du jour d’une réunion. L’emploi du mot, dans ce sens, est considéré comme impropre en français et n’est pas légitimé dans l’usage au Québec; il est donc déconseillé.

 

Exemples :

 

-  Pour Noël, j’ai reçu un magnifique agenda de poche.

-  Notre directrice a un agenda très chargé ces temps-ci. (ou : un emploi du temps)

-  Quel est l’ordre du jour de la réunion? (et non : l’agenda de la réunion)

 

Par ailleurs, l’expression agenda politique, calquée sur l’anglais political agenda, est aussi déconseillée, car également considérée comme une impropriété. On lui préférera les synonymes programme politique, (liste des) priorités du gouvernement ou ligne d’action (d’un parti).

 

Exemples :

 

-  Le futur député a présenté son programme politique à la presse.
(et non : son agenda politique)

-  La lutte contre le chômage est l’une des priorités du gouvernement.
(et non : est à l’agenda politique)

-  Quelle est la ligne d’action de ce nouveau parti? (et non : l’agenda politique)

 

 

Quant aux calques agenda caché (hidden agenda) et agenda secret (secret agenda), ils sont aussi déconseillés. On les remplacera par diverses expressions telles que programme (ou plan, objectif) secret, projet tenu secret, stratégie secrète, intentions cachées (ou non déclarées, non avouées) ou encore arrière-pensées.

 

Exemples :

 

-  Les opposants au projet soupçonnent le gouvernement d’avoir élaboré un programme secret. (et non : un agenda caché)

-  La ministre a nié avoir un objectif caché. (et non : un agenda secret)

-  On a accusé le candidat de dissimuler ses véritables intentions.
(et non : d’avoir un agenda caché)

 

 

Complément :

 

Programme et plateforme (Nuances sémantiques)

 

 

Article mis à jour en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002