Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Pléonasmes



Comparer ensemble

 

L’enchaînement comparer ensemble que l’on trouve dans les exemples suivants est considéré comme pléonastique.

 

Exemples fautifs :

- Avant de rééditer cet ouvrage, l’éditeur devra comparer ensemble le manuscrit et la première édition.

- Si l’on compare ensemble le français et l’espagnol, on observe de nombreuses similitudes.

- Les étudiants en architecture ont comparé ensemble ces bâtiments qui datent du Régime français.

 

 

En effet, le verbe comparer signifie « examiner les rapports entre des choses, des personnes en vue de dégager leurs différences et leurs ressemblances » et l’adverbe ensemble signifie « l’un avec l’autre, les uns avec les autres ». Il y a donc redondance puisque la signification de chacun des mots sous-entend la présence d’au moins deux éléments qui sont mis en relation.

 

On écrirait donc préférablement :

 

- Avant de rééditer cet ouvrage, l’éditeur devra comparer le manuscrit et la première édition.

- Si l’on compare le français et l’espagnol, on observe de nombreuses similitudes.

- Les étudiants en architecture ont comparé ces bâtiments qui datent du Régime français.

 

 

L’expression comparer ensemble n’est cependant pas considérée comme pléonastique par tous les grammairiens. En effet, certains ouvrages de référence reconnus relèvent cette expression sans pour autant la critiquer. Il semblerait donc que l’effet de redondance ne soit pas toujours senti dans l’usage. Toutefois, comme l’adverbe ensemble n’ajoute rien à la précision de la formulation, nous retiendrons qu’il convient d’éviter le pléonasme, en particulier dans la langue soignée.

 

 

Pour en savoir davantage sur le verbe comparer, vous pouvez consulter l’article Comparer.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002