Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Drastique

 

L’adjectif drastique vient du grec drastikos « qui agit » et s’emploie en médecine au sens d’« actif, énergique », en parlant d’un purgatif, d’un remède.

 

Exemple :

 

- C’est un remède drastique : en une journée, vous serez sur pied.

 

Sous l’influence de l’anglais, le sens figuré de drastique « très énergique, draconien » tend à s’imposer et à remplacer les nombreux adjectifs dont dispose le français pour qualifier ce que l’anglais englobe sous le mot drastic : draconien, radical, rigoureux, contraignant, énergique, massif, sévère, strict, etc. Il demeure préférable de réserver le terme drastique aux purgatifs et aux remèdes.

 

On écrira donc, par exemple :

 

- Ces mesures draconiennes ont soulevé un tollé chez les manifestants. (plutôt que : mesures drastiques)

- Johanne est radicale en ce qui concerne les relations hommes-femmes. (plutôt que : Johanne est drastique)

- Nos produits répondent à des critères de qualité rigoureux. (plutôt que : critères de qualité drastiques)

- Il faut prévoir les conséquences d’un retrait massif de capitaux. (plutôt que : retrait drastique des capitaux)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002