Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Pléonasmes



Heure de temps

 

L’enchaînement heure de temps que l’on trouve dans les exemples suivants est considéré comme pléonastique.

 

Exemples fautifs :

 

- Carole en voulait à Louis de l’avoir fait attendre durant une heure de temps au restaurant.

- Samedi dernier, elles se sont parlé au téléphone pendant deux heures de temps.

- En une heure de temps, le garagiste a fait une évaluation complète du véhicule.

 

En effet, le nom heure signifie « unité de temps contenue vingt-quatre fois dans un jour » et le mot temps correspond ici à une durée considérée comme une quantité mesurable. Il y a donc redondance puisque l’idée du temps est présente deux fois. Chacun des deux mots renvoie à une durée, à une période pendant laquelle a lieu une action, un phénomène, etc.

 

On écrirait plus correctement :

 

- Carole en voulait à Louis de l’avoir fait attendre durant une heure au restaurant.

- Samedi dernier, elles se sont parlé au téléphone pendant deux heures.

- En une heure, le garagiste a fait une évaluation complète du véhicule.

 

 

L’expression pléonastique heure de temps constitue une forme intensive de l’idée exprimée que l’on associe plutôt à la langue familière; on l’évitera donc dans la langue soignée.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002