Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Faction et fraction

 

On confond parfois les mots faction et fraction.

 

Faction, du latin factio, qui signifie « groupement », désigne un groupe, un parti se livrant à une activité subversive à l’intérieur d’un groupe plus important, ou une machination subversive visant à faire prévaloir les intérêts d’un petit groupe, ou encore, le service de surveillance ou de garde dont est chargé un militaire et, par extension, une surveillance, une attente prolongée.

 

Exemples :

 

- Les deux factions ont accepté de signer le cessez-le-feu.

- Les dirigeants pourraient s’unir pour mettre fin aux factions.

- Leur compatriote, qui était de faction, fut capturé pendant qu’ils dormaient.

- Seul un pompier est resté en faction à la caserne.

 

Il est à noter que l’on peut être ou rester de faction ou en faction.

 

 

Fraction, du latin frangere, « briser », signifie « partie d’un tout, portion », ou « action de diviser le pain eucharistique », ou encore « couple de nombres entiers qui représente le rationnel a/b ».

 

Exemples :

 

- En une fraction de seconde, la vie du champion a basculé.

- Le rite de la paix précède la fraction du pain.

- Pour additionner les fractions, il faut d’abord leur donner un dénominateur commun.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002