Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Gravement et grièvement

 

Bien que les mots gravement et grièvement soient proches de sens et de prononciation, il importe de les distinguer.

 

Gravement signifie « sérieusement, solennellement » ou « d’une manière importante, dangereuse ». Cet adverbe a été créé selon le mode de formation habituel, c’est-à-dire à partir de la forme féminine de l’adjectif grave (dont l’orthographe est la même qu’au masculin), à laquelle on a ajouté le suffixe -ment.

 

Exemples :

 

- Le médecin a déclaré gravement qu’il s’agissait d’une épidémie.

- Les nouvelles mesures que le gouvernement a adoptées compromettent gravement la poursuite des travaux.

- Dans cette école, on accueille des enfants gravement handicapés.

- Un automobiliste fut gravement blessé lors d’une collision.

 

 

Grièvement signifie « de façon grave », lorsque l’on parle d’une atteinte physique. Cet adverbe est dérivé de la forme féminine de l’ancien adjectif grief, griève, à laquelle on a ajouté le suffixe -ment.

 

Exemples :

 

- Un automobiliste fut grièvement blessé lors d’une collision.

- Le bilan de l’explosion est lourd : cinq personnes ont péri carbonisées et douze ont été grièvement brûlées.

 

 

Dans tous les cas où l’adverbe grièvement est utilisé, il peut être remplacé par gravement, la signification du premier terme étant en effet comprise dans celle du deuxième. Grièvement ne s’emploie plus qu’avec des verbes tels que blesser, toucher, brûler, etc. Notons que tous les grammairiens s’entendent pour affirmer que l’on doit dire gravement malade et non grièvement malade.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002