Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Homophones lexicaux



Censé et sensé

 

Censé et sensé sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Censé est un adjectif tiré du verbe censer maintenant disparu. Censé ne s’utilise que dans le sens de « qui est supposé ou présumé ». Il n’est accepté que dans un seul contexte, soit précédé du verbe être et suivi d’un verbe à l’infinitif. Des mots tels que cens, censément, censeur, censure, etc., partagent avec censé la même origine latine, censere qui signifiait entre autres « estimer, juger ».

 

Exemples :

 

- Elle est censée connaître la loi.

- Nul n’est censé partir avant d’avoir payé son dû.

 

 

Sensé est aussi un adjectif. Il est issu du nom sens. On peut ainsi déduire facilement sa signification « qui est plein de bon sens, raisonnable ». De très nombreux mots sont issus de cette famille : sens, sensé, sensément, sensation, sensible, sensitif, sensoriel, sensuel, etc.

 

Exemples :

 

- Ces propos étaient justes et sensés.

- Nul être sensé ne peut ignorer un tel fait.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002