Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Homophones lexicaux



Près et prêt

 

Près et prêt sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais de sens différent.

 

Près est un adverbe marquant la proximité. Il est surtout employé dans certaines locutions : de près, tout près, à peu près, à peu de choses près, à cela près.

 

Exemples :

 

- Elle va travailler à pied, car elle habite tout près.

- Il suit de près la carrière de cette comédienne.

- Le magasin était à peu près vide lorsque j’y suis entré.

- Jules était le sosie de Churchill, à peu de choses près.

 

Près se trouve aussi dans la locution prépositive près de qui exprime une proximité dans le temps ou l’espace, mais également quant à un nombre ou à une action sur le point d’être faite.

 

Exemples :

 

- Ils ont déménagé dans une banlieue près de Québec.

- Quand ils sont arrivés, il était près de minuit.

- Près de six mille personnes sont venues l’écouter et l’applaudir.

- Avec l’énergie qu’on lui connaît, il n’est pas près de prendre sa retraite.

 

 

Prêt est un adjectif qui signifie « disposé à » ou « préparé à ». Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Quelques mots composés ont été créés à partir de prêt : prêt-à-manger, prêt-à-monter, prêt-à-porter.

 

Exemples :

 

- Nous serons bientôt prêts à partir en voyage.

- Le père de Christian ne sera jamais prêt à accepter le départ de son fils.

- Adèle est assez riche pour n’acheter que du prêt-à-porter de grands couturiers.

 

 

Prêt est aussi un nom masculin qui correspond à l'action de prêter ou à une somme qui a été prêtée.

 

Exemple :

 

- Clément a demandé un prêt afin de se procurer une nouvelle voiture.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002