Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Prolongation et prolongement

 

Prolongation et prolongement sont deux noms dérivés du verbe prolonger mais ils ont des sens distincts.

 

Prolongation signifie « action d’accroître en durée » ou « délai supplémentaire ». Son sens est essentiellement temporel.

 

Exemples :

 

- On a ordonné la prolongation de la détention de ce prisonnier après qu’il a tenté de s’évader.

- Comme les élèves étaient nombreux à ne pas avoir terminé l’examen, le surveillant leur a accordé une prolongation de quinze minutes.

 

 

Prolongement signifie « action ou résultat d’accroître en longueur dans l’espace », « direction qui est dans la continuité d’un point de repère » ou « répercussion ou suite d’un événement, d’une activité ». Dans cette dernière acception, le nom est souvent au pluriel.

 

Exemples :

 

Le prolongement de la route 138 entre Havre-Saint-Pierre et Natashquan a favorisé la vocation touristique de cette région.

- Le tendon constitue le prolongement du muscle.

- Arcturus, une étoile lumineuse, se situe dans le prolongement de la queue de la Grande Ourse.

- Dans les librairies foisonnent aujourd’hui des livres qui traitent des prolongements des attentats du 11 septembre.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002