Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Item

 

En français, l’adverbe item est un terme de commerce et s’emploie dans les comptes au sens de « de même, de plus », pour éviter une répétition.

 

Exemple :

                                           

- 8 octobre : livraison des commandes – client no 38; item – client no 56

 

Le substantif item ne peut être employé sans réserve que dans quelques domaines spécialisés comme la linguistique, la didactique ou la psychologie. Il n’est pas synonyme, dans la langue générale, de point, article, élément, poste, question, rubrique, sujet, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- Voyons les items à l’ordre du jour.

- Veuillez vous reporter à l’item 2 du contrat.

- Nous avons déjà discuté de cet item la semaine dernière.

- Sera-t-il possible de traiter tous ces items ce matin?

- Il faudra vérifier le bilan item par item.

- Avez-vous pensé à inclure cet item dans la commande?

- Il manque beaucoup d’items sur les tablettes.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Voyons les points à l’ordre du jour.

- Veuillez vous reporter à l’article 2 du contrat.

- Nous avons déjà discuté de cette question la semaine dernière.

- Sera-t-il possible de traiter tous ces sujets ce matin?

- Il faudra vérifier le bilan poste par poste.

- Avez-vous pensé à inclure cet article dans la commande?

- Il manque beaucoup de produits sur les tablettes.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002