Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Pléonasmes



Rédiger par écrit

 

L’enchaînement rédiger par écrit que l’on trouve dans les exemples suivants est considéré comme pléonastique.

 

Exemples fautifs :

 

- Mon grand-père a eu un destin exceptionnel; voilà pourquoi je l’encourage à rédiger ses mémoires par écrit

- Plusieurs employés ont tendance à oublier les règles de sécurité; il vaudrait mieux les rédiger par écrit.

- C’est Paul qui doit rédiger par écrit le compte rendu de la réunion de ce matin.

 

En effet, le verbe rédiger vient du latin médiéval redigere, qui signifie à la fois « mettre par écrit dans une certaine forme » et « réduire ». En français moderne, ce verbe signifie « mettre par écrit, en particulier sous une forme définitive ou selon la forme requise » et la locution adverbiale par écrit signifie « sous la forme écrite, sur le papier ». Il y a donc redondance puisque l’idée de rédaction est présente deux fois.

 

On écrirait plus correctement :

 

- Mon grand-père a eu un destin exceptionnel; voilà pourquoi je l’encourage à rédiger ses mémoires. 

- Plusieurs employés ont tendance à oublier les règles de sécurité; il vaudrait mieux les rédiger.

- C’est Paul qui doit rédiger le compte rendu de la réunion de ce matin.

 

L’expression pléonastique rédiger par écrit vient du sens premier du verbe rédiger qui signifiait autrefois « réduire, condenser ». Ainsi, à l’origine, l’expression rédiger par écrit n’avait rien de pléonastique puisqu’elle signifiait « résumer par écrit ». Cependant, comme le sens premier du verbe rédiger a aujourd’hui complètement disparu et que seul le sens moderne de « mettre par écrit » subsiste, il convient d’éviter toute redondance en omettant la locution adverbiale par écrit après le verbe.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002