Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Préposition devant le complément d'agent

 

Le complément d’agent, que l’on rencontre dans les constructions à la voix passive, peut être introduit par les prépositions par et de. C’est toutefois la préposition par qui est de loin la plus fréquente.

 

Le complément se construit avec la préposition par quand il s’agit, entre autres, d’un verbe exprimant clairement une action; l’accent est alors mis sur l’action même exprimée par le verbe.

 

Exemples :

 

- Les malfaiteurs ont été identifiés par de nombreux témoins.

- Les analyses seront menées par des spécialistes.

- Sa maison a été décorée par un des meilleurs décorateurs.

- Le groupe de manifestants était entouré par les policiers.

 

 

On utilisera plutôt la préposition de pour exprimer le résultat d’une action. Dans ce type d’emploi, la valeur du participe passé se rapproche de celle de l’adjectif. La préposition de est employée notamment avec les verbes exprimant des sentiments.

 

Exemples :                                                                                       

 

- Sa maison était décorée de souvenirs de voyage.

- La terrasse est entourée de fleurs.

- Le sang-froid dont il fit preuve lors de la tragédie fut apprécié de tous.

- Marie est très aimée de ses collègues.

 

 

Si le complément d’agent est utilisé sans déterminant, on l’introduit avec de. L’emploi de par exige un déterminant devant le complément d’agent.

 

Exemples :

 

- La ville était envahie de touristes.

- La ville était envahie par les touristes.

 

Pour en savoir davantage sur la voix passive, vous pouvez consulter l'article Voix passive.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002