Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Ligne

 

Le français ligne et l’anglais line possèdent tous deux de nombreux sens dont plusieurs se recoupent. Une telle proximité peut engendrer une certaine confusion nous amenant parfois à donner au français ligne des sens de l’anglais line. Il s’agit alors d’anglicismes sémantiques.

 

En français, ligne s’utilise entre autres dans les emplois suivants : ligne électrique ou ligne téléphonique, ligne de transport, par exemple, ligne de métro, d’autobus, ou encore ligne aérienne, maritime. On peut aussi admirer la ligne d’une voiture et on fait bien des efforts pour garder sa ligne. Plus abstraitement, on retient les grandes lignes d’un rapport, on adopte une ligne de conduite, on suit la ligne d’un parti politique en espérant ne pas se tromper sur toute la ligne.

 

Les emplois de ligne attribuables à l’anglais line sont notamment ceux qui renvoient au métier, à la branche d’activité d’une personne, à la chaîne de montage d’une usine, à une file d’attente, à une tribune téléphonique ou, au pluriel, à une frontière.

 

Exemples :

 

-  Je n’enverrai pas ma candidature, cet emploi n’est pas du tout dans mon domaine (ou dans ma branche). (et non : dans ma ligne)

-  Plusieurs ouvriers travaillent à la chaîne de montage. (et non : sur la ligne d’assemblage)

-  Des clients font la queue sur le trottoir depuis des heures. (et non : attendent en ligne)

-  Elle anime une tribune téléphonique sur les ondes d’une radio locale. (et non : une ligne ouverte)

-  Traverser la frontière américaine n’est plus aussi facile pour un Canadien. (et non : les lignes américaines)

-  L’aérospatiale est le principal secteur d’activité de cette entreprise. (et non : la principale ligne d’affaires)

 

Certains emplois venant de l’anglais sont toutefois passés dans l’usage. Ainsi en est-il, dans le domaine de l’informatique et des télécommunications, de la locution en ligne, d’après l’anglais américain on line. L’emploi de ligne pour désigner une gamme de produits, de vêtements, dans les domaines du commerce et de la publicité, également d’après l’anglais, est aussi passé dans l’usage en France mais reste critiqué au Québec; on lui préférera des synonymes comme gamme, collection, série. Enfin, la locution ligne de piquetage, d’après l’anglais picket line, est le terme en usage au Québec, alors qu’en France, on parle de piquet de grève.

 

Exemples :

 

-  Les services en ligne sont aujourd’hui beaucoup plus accessibles.

-  On a travaillé à sécuriser les achats et les paiements en ligne pour rassurer les consommateurs.

-  La compagnie veut lancer une nouvelle gamme de produits non allergènes.

-  Ce couturier a dessiné une collection de vêtements pour enfants.

-  On ne l’a pas vu sur la ligne de piquetage depuis le début de la grève.

 

 

Compléments :

 

Gardez la ligne (Emprunts syntaxiques)

Piqueter, piquetage… (Mises au point)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002