Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Pléonasmes



Abolir complètement

 

Les enchaînements abolir complètement et abolir entièrement que l’on trouve dans les exemples suivants sont considérés comme pléonastiques.

 

Exemples fautifs :

 

- De nos jours, les télécommunications abolissent complètement les distances. 

- Ce ministre entend abolir complètement les réformes mises en place par son prédécesseur.

- Ce n’est qu’en 1976 que la peine de mort a été abolie entièrement au Canada.

 

En effet, le verbe abolir signifie « supprimer, réduire à néant » et les adverbes entièrement et complètement signifient « en entier, totalement; tout à fait, absolument ». Il y a donc redondance puisque l’idée de totalité est présente deux fois.

 

On écrirait plus correctement :

 

- De nos jours, les télécommunications abolissent les distances. 

- Ce ministre entend abolir les réformes mises en place par son prédécesseur.

- Ce n’est qu’en 1976 que la peine de mort a été abolie au Canada.

 

Il est à noter que le verbe abolir s’emploie parfois avec des adverbes tels que radicalement, définitivement (et même complètement et entièrement), afin d’insister sur l’effet ou la profondeur de l’action. Cette forme intensive, qui vise à renforcer l’idée exprimée, n’est alors pas nécessairement fautive.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002