Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Pléonasmes



Défiler successivement

 

Les enchaînements défiler successivement et défiler l’un après l’autre que l’on trouve dans les exemples suivants sont considérés comme pléonastiques.

 

Exemples fautifs :

 

- Quand mon grand-père songeait à sa jeunesse, il fermait les yeux et voyait défiler successivement tous ses amis disparus.

- De mes fenêtres, je regardais les voitures défiler l’une après l’autre sur l’autoroute.

- Dans ce quartier, les mendiants semblaient défiler successivement, quémandant quelques pièces de monnaie à des passants pressés.

- Luc donna une réception extraordinaire où les grands crus défilaient les uns après les autres.

 

En effet, le verbe défiler signifie « aller à la file; se succéder de façon régulière ou continue » et, tout comme l’un après l’autre, l’adverbe successivement signifie « l’un après l’autre ». Il y a donc redondance puisque l’idée de succession est présente deux fois. Chacun des deux mots indique que les éléments passent de manière continue, l’un après l’autre.

 

On écrirait plus correctement :

 

- Quand mon grand-père songeait à sa jeunesse, il fermait les yeux et voyait défiler tous ses amis disparus.

- De mes fenêtres, je regardais les voitures circuler l’une après l’autre sur l’autoroute.

- Dans ce quartier, les mendiants semblaient défiler, quémandant quelques pièces de monnaie à des passants pressés.

- Luc donna une réception extraordinaire où défilaient les grands crus.

 

Par ailleurs, l’expression se défiler est considérée comme familière par certains grammairiens au sens figuré de « se dérober ». Cet emploi pronominal dériverait du verbe filer, qui a pour sens figuré « s’en aller rapidement, se sauver » et qui est aussi perçu comme appartenant à la langue familière.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002