Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Placer

 

Le verbe placer signifie notamment « mettre ou conduire à un endroit déterminé, dans une certaine position », « introduire (dans une conversation) », « procurer un emploi (à quelqu’un) » et « confier à la garde de ». On peut par exemple placer des convives à table, placer une anecdote dans une conversation ou encore placer son argent dans des bons du Trésor.

 

Malgré la diversité des emplois que placer permet, on doit éviter d’employer ce verbe à la place de passer (une commande), d’inscrire (à l’ordre du jour), de faire (un appel) ou de formuler (un grief).

 

Exemples fautifs :

 

- J’ai placé ma commande il y a une demi-heure et je ne suis toujours pas servi!

- Il faut absolument placer cette question à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

- Pour placer un appel interne, composer simplement le numéro de poste.

- Il a décidé de placer un grief à l’égard de son employeur.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- J’ai passé ma commande il y a une demi-heure et je ne suis toujours pas servi!

- Il faut absolument inscrire cette question à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

- Pour faire un appel interne, composer simplement le numéro de poste.

- Il a décidé de formuler un grief à l’égard de son employeur.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002