Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Homophones lexicaux



Peut être et peut-être

 

Peut être et peut-être sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Peut être résulte de l’addition des verbe pouvoir et être. Un truc très simple permet de distinguer peut être, sans trait d’union, de l’adverbe peut-être qui s’écrit, lui, avec un trait d’union : il s’agit de conjuguer le verbe pouvoir à un autre temps, par exemple : il pouvait être, il pourrait être.

 

Exemples :

 

- Il peut être parti ou encore ici.

(Il pourrait être parti ou encore ici.)

- Je crois que ce livre peut être compris d’un large public.

(J’ai cru que ce livre pouvait être compris d’un large public.)

 

 

Quant à l’adverbe peut-être, il indique le doute, la possibilité. Pour le reconnaître, on peut lui substituer des adverbes tels que probablement, éventuellement, sans doute, ou encore le remplacer par des expressions comme il est possible que, il se peut que.

 

Exemples :

 

- Mon cousin a meilleure mine depuis un certain temps, il a peut-être renoncé à l’alcool.

(Mon cousin a meilleure mine depuis un certain temps, il a probablement renoncé à l’alcool.)

- J’aurai peut-être besoin de vos conseils.

(J’aurai éventuellement besoin de vos conseils.)

- Elle m’a dit qu’elle viendra peut-être demain.

(Elle m’a dit qu’elle viendra sans doute demain.)

- Je vais l’interroger à propos de cette question, elle connaît peut-être la réponse.

(Je vais l’interroger à propos de cette question, il est possible qu’elle connaisse la réponse.)

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002