Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Sur et sûr

 

Sur et sûr sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Sur peut être une préposition ou un adjectif. Comme préposition, sur signifie « en haut de », « au-dessus de », « au sommet de », « à la surface de » ou, dans certains cas, « dans la direction de ». Sur peut aussi signifier « au sujet de » ou « d’après ». On l’utilise également pour présenter une proportion.

 

Exemples :

 

- On a installé l’émetteur sur la montagne.

- On a trouvé beaucoup de pissenlits sur la pelouse.

- Il faut remarquer, sur la droite, ces grandes plages.

- Je n’ai jamais rien dit sur cet homme, ni sur sa cause politique.

- Le juge s’est prononcé sur le témoignage du client de mon avocat.

- Mon fils est déçu : il n’a eu que 15 sur 20 pour son examen.

 

 

L’adjectif sur qualifie ce qui a un goût acide.

 

Exemples :

 

- Cette pomme sure l’a fait grimacer.

- On préfère cueillir ce fruit alors qu’il est un peu trop sur; ainsi, il sera mûr lorsqu’il sera dans les magasins.

 

Quelques mots sont des dérivés de sur, dont suret, surir, et suri . Aucun de ces dérivés ne prend un accent circonflexe.

 

 

Sûr, avec accent circonflexe, est un adjectif qui peut signifier « certain », « assuré », « sans aucun risque », « avec sécurité » ou « en toute confiance ».

 

Exemples :

 

- Ma mère est sûre qu’il viendra.

- Cet ascenseur est sûr si la charge maximale n’est pas dépassée.

- On attendait un jugement sûr de sa part.

 

Sûr figure dans quelques locutions : en lieu sûr, être sûr de son fait, être sûr de son coup, bien sûr, pour sûr, en mains sûres, de source sûre, à coup sûr, etc.

 

Exemples :

 

- Il s’est réfugié en lieu sûr durant la tempête.

- Bien sûr, le temps est glacial, mais l’été viendra.

- Il désirait laisser son argent en mains sûres.

- Le journaliste avait appris, de source sûre, que le président de l’entreprise était corrompu.

- Ce grand joueur réussit à coup sûr tous ses paniers.

 

Sûrement et sûreté sont des dérivés de sûr; ils ont d’ailleurs conservé l’accent circonflexe. D’autres mots, comme sécurité et assurer, sans être des dérivés de sûr, ont les mêmes origines que lui, mais n’ont pas d’accent circonflexe.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles