Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Grâce à et à cause de

 

On utilise parfois à tort les locutions grâce à et à cause de. En effet, ces deux locutions prépositives prêtent à confusion puisqu’elles comportent un sens commun, qui est celui de « qui produit un résultat ».

 

 

La locution grâce à, qui signifie « au moyen de, à l’aide de quelqu’un ou quelque chose » implique nécessairement l’idée d’un résultat heureux.

 

Exemples :

 

- Grâce à son sens de l’orientation, Benoît a réussi à retrouver le chemin du chalet.

- C’est grâce aux bons conseils de son entraîneur que Christine s’est qualifiée dans l’épreuve de biathlon.

- Vincent a trouvé le sens d’un mot grâce à son étymologie latine.

- J’ai réussi à mener ce projet à terme grâce aux encouragements de mes proches. 

- Grâce à l’intervention des policiers, nous avons démasqué les fraudeurs.

 

 

L’expression à cause de, qui signifie « en raison de, en considération de, par la faute de », implique généralement l’idée d’un résultat fâcheux, même si elle peut aussi avoir le sens plus neutre de « du fait de ».

 

Exemples :

 

- Il a perdu la maîtrise de sa voiture à cause de la chaussée glissante.

- Tous lui pardonnent son impatience à cause de son jeune âge.

- À cause de son état de santé, elle ne pourra pas partir en voyage comme prévu.

- C’est ta faute, c’est à cause de toi que nous avons manqué le train!

- L’agami est aussi appelé oiseau-trompette à cause du cri puissant du mâle.

 

 

En résumé, grâce à s’emploie pour un résultat heureux, alors que à cause de s’emploie pour un résultat le plus souvent malheureux.

 

Exemple :

 

- C’est à cause de toi que j’ai perdu mon emploi, mais c’est aussi grâce à toi que j’ai découvert que je n’étais pas fait pour ce métier.

 

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article À cause que.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002