Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Héréditaire et congénital

 

On utilise parfois à tort les mots héréditaire et congénital. En effet, ces deux mots prêtent à confusion puisqu’ils renvoient tous deux à une caractéristique présente à la naissance.

 

Le mot héréditaire signifie « qui se transmet selon les lois génétiques de l’hérédité », « qui est transmis par voie de succession » et, par extension, « qui est transmis de génération en génération par l’habitude, la tradition ».

 

Exemples :

 

- Le diabète est une maladie héréditaire.

- Dans la famille, on a tous les yeux bleus et les cheveux roux; c’est héréditaire!

- Dans les monarchies héréditaires, la couronne se transmet au sein d’une même famille.

- Ma mère avait une affection héréditaire pour la campagne.

 

 

Le mot congénital, qui vient du latin congenitus « né avec », signifie au sens propre « qui est présent à la naissance; dont l’origine se situe pendant la vie intra-utérine », « inné ».

 

Exemples :

 

- La trisomie 21 est une maladie congénitale.

- Les progrès de la médecine permettent de mieux détecter les malformations congénitales.

- Comme François est le fils d’un célèbre pianiste, certains croient qu’il a un don congénital pour la musique!

 

 

En résumé, ce qui est héréditaire est transmis par les parents et ce qui est congénital est présent au moment de la naissance. Notons que si tout caractère héréditaire est nécessairement congénital, l’inverse n’est pas toujours vrai. Ainsi, une maladie infectieuse transmise par contagion de la mère au fœtus pendant la grossesse est congénitale, mais non héréditaire.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002