Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts morphologiques



Lettre de référence

 

L’emploi de l’expression lettre de référence (ou lettre de références) pour désigner une lettre attestant les qualités professionnelles d’un candidat constitue un calque littéral de l’anglais letter of reference. On lui préférera le terme lettre de recommandation.

 

Exemple fautif :

 

- Vous trouverez ci-joint mon curriculum vitæ. Trois lettres de référence suivront sous peu.

 

On écrira plutôt :

 

- Vous trouverez ci-joint mon curriculum vitæ. Trois lettres de recommandation suivront sous peu.

 

 

Cependant, on peut avoir des références (ou d’excellentes références), servir de référence à un candidat ou prendre des références sur celui-ci, les références étant les attestations de personnes auxquelles on peut s’en rapporter pour obtenir des renseignements sur quelqu’un qui cherche un emploi.

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002