Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Regarder

 

Dans plusieurs expressions calquées de l’anglais, le verbe regarder est employé pour traduire indûment le verbe anglais to look. On lui donne alors de le sens de « laisser augurer, s’annoncer » ou celui de « sembler, avoir l’air ». C’est le cas dans les expressions ça regarde bien et ça regarde mal, calquées des expressions anglaises it looks good et it looks bad, ou encore de il regarde mieux, calqué sur he looks better. Pour éviter ces anglicismes, on peut privilégier d’autres tournures, comme en proposent les exemples suivants.

 

Exemples fautifs :

 

- Ça regarde mal pour notre petit voyage : on annonce de la neige et des vents violents.

- Ça regarde bien, j’ai parlé au directeur et il m’assure de son appui.

- Les indices boursiers sont à la baisse, ça regarde mal!

- Il a été très malade, mais il regarde mieux depuis une semaine.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Notre petit voyage risque d’être reporté : on annonce de la neige et des vents violents.

- Les choses se présentent bien, j’ai parlé au directeur et il m’assure de son appui.

- Les indices boursiers sont à la baisse, ça s’annonce mal!

- Il a été très malade, mais il a meilleure mine depuis une semaine.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002