Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Genre et sexe

 

En français, le nom genre a différents sens. Il s’emploie notamment dans le domaine des arts pour le classement esthétique d’œuvres, ou en taxinomie, pour désigner une subdivision de la famille comprenant un ensemble d’espèces. Genre renvoie également, en linguistique, à une catégorie grammaticale où s’opposent le masculin, le féminin et le neutre.

 

Exemples :

 

La poésie est un genre littéraire très ancien.

L’érable rouge est un arbre de la famille des acéracées et du genre Acer.

Le mot hélicoptère est de genre masculin.

 

Sous l’influence de l’anglais gender, le terme genre au sens de « représentation de ce que sont l’identité et le rôle des personnes selon leur sexe et qui tient compte des stéréotypes liés aux différences entre les hommes et les femmes » s’est imposé au fil des années. Cet emprunt est acceptable parce qu’il s’inscrit dans la norme sociolinguistique du français au Québec et que l’extension de sens du domaine de la linguistique à celui de la sociologie est logique. De plus, le concept de « genre » est de plus en plus reconnu dans la société.

 

L’adjectif genré, quant à lui, est calqué sur l'anglais gendered. Il est acceptable parce qu'il s’intègre bien au système linguistique du français. En effet, beaucoup d’adjectifs sont issus d'un nom auquel s'ajoute le suffixé é, comme retraité, qui dérive du nom retraite, ou vertébré, de vertèbre, ce qui rend tout à fait valable la formation de genré à partir du nom genre.

 

Exemples :

 

  Certaines universités ont maintenant des départements d’études de genre.

  Les rôles de genre ont grandement évolué à l’échelle de la famille.

  Les jouets figurent parmi les produits de consommation courante les plus genrés.

  Les toilettes mixtes, ou non genrées, sont mises à la disposition d’une personne sans égard à son sexe ou à son identité de genre.

 

 

Cependant, l’emprunt genre est parfois utilisé à tort comme synonyme de sexe ou de catégorie sexuelle. Alors que le genre réfère à une représentation sociale, le sexe renvoie plutôt à une réalité biologique, à l’ensemble des hommes ou à l’ensemble des femmes. On évitera la confusion en ayant recours à des expressions plus adéquates.

 

Exemples :

 

  La société a encore des progrès à faire pour éliminer les disparités salariales entre les sexes. (plutôt que : de genre)

  Le gouvernement doit mettre sur pied une stratégie en matière d’égalité des hommes et des femmes. (plutôt que : d’égalité des genres)

  Sa société vise la parité femmes-hommes au sein du conseil d’administration.
(plutôt que : des genres)

 

 

Compléments :

 

Genre (Le grand dictionnaire terminologique)

Genré (Le grand dictionnaire terminologique)

Sexe (Le grand dictionnaire terminologique)

 

 

Article mis à jour en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002