Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation de certaines lettres



Lettre X

 

La lettre x se prononce de différentes façons; sa prononciation dépend de sa place dans le mot et du son qui suit.

 

X se prononce [ks], comme l'enchaînement des consonnes k et s, lorsqu'il est à l'intérieur du mot, par exemple : auxiliaire, textuel, boxeur, oxygène, juxtaposer, taxi, etc. C'est aussi le cas parfois lorsque cette lettre est à la fin du mot, comme dans lynx et sphinx. On prononce également [ks] lorsque le préfixe ex- est suivi d'une consonne, par exemple : explosion, expansif, excéder, extirper, exception.

 

La lettre x se prononce [gz], comme les lettres g et z, lorsqu'elle apparaît en début de mot comme dans xénophobie et xylophone; ce sont pour la plupart des mots savants d'origine grecque. C'est le cas également lorsque le préfixe ex- est suivi d'une voyelle ou d'un h, par exemple : exact, exaucer, exemple, exil, exhumer, exhibition, etc.

 

Dans de rares cas, x se prononce [s], comme dans les mots six, dix, soixante ou les toponymes Aloxe-Corton, Auxerre, Auxey-Duresses, Auxois, Auxonne, Bruxelles et Fixin. Dans d'autres, aussi peu nombreux, il se prononce [z]; c'est le cas notamment de deuxième, sixième et dixième. Enfin, la lettre x est muette lorsqu'elle est à la fin du mot, entre autres comme marque grammaticale de nombre ou de genre, par exemple : choux, chevaux, doux, heureux, prix, voix, flux.

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002