Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Nouveau et neuf

 

On utilise parfois à tort les adjectifs nouveau et neuf. En effet, ces deux mots prêtent à confusion puisqu’ils présentent deux sens communs, soit « qui existe depuis peu de temps » et « original ».

 

 

Le mot nouveau signifie « qui vient d’apparaître, d’être créé ou qui est depuis peu de temps ce qu’il est », « qui vient remplacer, succéder ou s’ajouter à quelque chose » ou, en parlant d’une chose abstraite, « qui possède des qualités originales; inédit ».

 

Exemples :

 

- Cette société pharmaceutique lance un nouveau médicament.

- Les nouveaux mariés s’enlacent sur le parvis.

- Caroline et Martin songent à s’établir dans ce nouveau quartier.

- Ce cinéaste arrive toujours à nous surprendre par des techniques nouvelles.

 

 

Le mot neuf signifie, en parlant d’une chose concrète, « qui existe depuis peu », « qui n’a jamais ou peu servi » ou, en parlant d’une chose abstraite, « qui n’a pas encore été dit, traité; original ».

 

Exemples :

 

- Laura portait ce soir une magnifique robe neuve.

- Ils ont décidé d’acheter une maison neuve.

- Ce roman aborde le thème de l’identité d’une façon tout à fait neuve.

 

 

En résumé, l’adjectif nouveau désigne soit ce qui vient d’être créé, soit ce qui remplace quelqu’un ou quelque chose, et l’adjectif neuf désigne ce qui a peu ou pas servi.

 

Exemples :

 

- Luc a acheté une nouvelle voiture. Il voulait acheter une voiture neuve, mais il a finalement opté pour une voiture d’occasion.

- Mon grand-père a chez lui un exemplaire neuf de La métamorphose de Kafka, paru en 1915. Il en a pris grand soin, tel un vrai collectionneur. 

- J’ai acheté le nouveau roman de Jacques Poulin, paru cet automne.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002