Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Calculer et mesurer

 

On utilise parfois à tort les mots calculer et mesurer. En effet, ces deux verbes prêtent à confusion puisqu’ils présentent un sens commun, qui est celui d’« évaluer, apprécier ».

 

 

Le verbe calculer vient du bas latin calculare, dérivé du latin classique calculus « caillou, jeton servant à calculer ». En français, ce mot signifie au sens propre « déterminer une quantité en effectuant un ou des calculs » et, au sens figuré, « évaluer, déterminer par le raisonnement en fonction de certains facteurs; estimer, apprécier », « combiner en vue d’un but déterminé », « préparer habilement ».

 

Exemples :

 

- L’arpenteur calcule la superficie de notre terrain.

- C’est toujours elle qui calcule les dépenses du ménage.

- L’équipe doit calculer les chances de réussite du projet avant de le lancer.

- Ce célèbre cambrioleur avait bien calculé son coup.

- Sa générosité est toute calculée.

 

Le verbe mesurer vient du bas latin mensurare « mesurer, estimer, évaluer ». En français, ce mot signifie au sens propre « déterminer, évaluer d’après un étalon, à l’aide d’un instrument » et, au sens figuré, « évaluer l’importance de quelqu’un ou quelque chose », « faire, employer avec mesure, modération » et « déterminer quelque chose proportionnellement à autre chose; juger par comparaison ».

 

Exemples :

 

- On mesure la profondeur des océans à l’aide d’une sonde.

- Paule a mesuré la hauteur du mur : il a 5 mètres de haut.

- Il faudra quelque temps pour mesurer la portée de cet incident diplomatique.

- On mesure souvent la valeur de quelqu’un à la qualité de ses réalisations.

- Mesure tes paroles si tu veux faire entendre raison à cette personne.

 

En résumé, au sens propre, calculer, c’est déterminer une quantité en effectuant des calculs abstraits et mesurer, c’est évaluer une grandeur à partir d’une unité de mesure. Au sens figuré, calculer, c’est évaluer un élément à partir de calculs, de combinaisons ou d’opérations abstraites et mesurer, c’est évaluer un élément par comparaison à un autre élément.

 

Exemples :

 

- En consultant la carte routière, Jeanne a mesuré la distance qui nous séparait encore de Toronto et elle a calculé que nous y serions avant la nuit.

- Cet acteur a appris à ses dépens que le talent se mesure à l’effort et non aux sourires calculés.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002