Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Lumière

 

Sous l’influence de l’anglais light, on emploie à tort le substantif lumière dans le domaine du transport pour désigner un signal lumineux commandant la circulation routière, un dispositif lumineux d’éclairage ou de signalisation d’un véhicule, ou encore le signal lumineux d’un tableau de bord. On remplacera ces anglicismes sémantiques par les termes précis dont dispose le français pour désigner l’une ou l’autre de ces notions : feu de signalisation, feu de circulation ou tout simplement feu, pour la circulation routière; feux de position, phares ou feux arrière, pour une automobile; voyant ou témoin, pour un tableau de bord.

 

 

Exemples fautifs :

 

- Tourne à droite à la prochaine lumière.

- Allume tes lumières, il commence à faire noir.

- La lumière du niveau d’huile ne s’allume plus.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Tourne à droite au prochain feu.

- Allume tes phares, il commence à faire noir.

- Le témoin du niveau d’huile ne s’allume plus.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002