Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Supporter

 

En français, le verbe supporter signifie notamment « maintenir, soutenir une charge, une structure » ou encore « endurer, subir ».

 

Exemples :

 

-  Des piliers de béton supportent l’ensemble de la structure.

-  Il faut avoir une patience d’ange pour supporter de tels caprices.

-  Elle a supporté cette épreuve avec un stoïcisme admirable.

 

Sous l’influence de l’anglais, on emploie supporter dans le domaine du sport pour signifier « encourager, soutenir » une équipe, un joueur, et dans la langue générale à la place de soutenir, appuyer, aider, voire parrainer, commanditer. Dans l’optique de ne pas faire usage de ces emprunts sémantiques au verbe to support, voici quelques exemples dont on peut s’inspirer.

 

Exemples :

 

-  L’équipe nationale est commanditée par une grande société. (et non : est supportée par une grande société)

-  Votre don servira à appuyer les groupes qui veillent à la protection des espèces menacées. (et non : à supporter les groupes)

-  Les entreprises sont autorisées à faire un don maximal de 2000 $ à un parti politique. (et non : à supporter un parti politique pour un maximum de 2000 $)

-  Merci de m’avoir soutenue tout au long de mes démarches. (et non : de m’avoir supportée)

 

 

On évitera également d’employer le substantif support au lieu de appui, aide, soutien, assistance.

 

Exemples :

 

-  Le fabricant met à la disposition de ses clients un service d’assistance technique. (et non : un service de support technique)

-  L’appui des résidents du quartier est indispensable. (et non : Le support des résidents du quartier)

 

 

Compléments (Le grand dictionnaire terminologique:

 

Anglicisme

Emprunt à l’anglais

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mai 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002