Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Curriculum vitæ



Curriculum vitæ

 

Le curriculum vitæ (C. V. ou CV en abrégé) est un document qui présente le sommaire de la formation, de l’expérience professionnelle, des réalisations, des compétences et des aptitudes qu’un candidat  ou une candidate juge utile de faire connaître à un éventuel employeur. Le terme curriculum vitæ est un mot latin qui signifie « carrière de la vie »; au pluriel, on écrira des curriculum vitæ (invariable), en orthographe traditionnelle, ou des curriculums vitæ, en orthographe rectifiée.

 

Parce qu’il fait la promotion d’un candidat ou d’une candidate, le curriculum vitæ doit être rédigé de sorte qu’il puisse convaincre la personne qui recrute de rencontrer le postulant ou la postulante en entrevue. Il est donc un document capital dans la recherche d’emploi.

 

Les renseignements qu’il contient doivent être véridiques et choisis avec soin. On doit s’assurer d’y mettre en valeur ses principales aptitudes. On doit également faire en sorte que l’employeur y trouve rapidement les renseignements voulus, car il décide bien souvent en moins de trente seconde s’il rejette d’emblée un curriculum vitæ ou s’il l’examinera attentivement.

 

Le curriculum vitæ devrait se limiter à deux pages. Il est donc inutile d’y mentionner tous les emplois occupés. Il faut plutôt mettre l’accent sur les trois derniers ou sur ceux qui sont en relation plus directe avec l’emploi postulé. Aujourd’hui, on ne consigne que les emplois des dix dernières années.

 

Doivent figurer tout en haut de la première page le nom, l’adresse, le ou les numéros de téléphone et l’adresse de courriel. Si cela est vraiment pertinent (par exemple dans le domaine des communications), on peut ajouter à ces renseignements l’adresse du site Web professionnel ou l’identifiant lié à un réseau social donné (Facebook, LinkedIn, Twitter, etc.).

 

Outre les indications figurant en haut de la première page, le curriculum vitæ comporte généralement les informations suivantes :

 

- l’objectif de carrière (Cette section est facultative. Elle répond brièvement, en une ou deux phrases, aux questions quoi?, où?, avec qui?, et à quel niveau?.) ;

- un sommaire de la carrière (Cette section est facultative. Elle résume, en une ou deux phrases, les points les plus importants de l’expérience de travail.);

- la formation (les activités de perfectionnement et les diplômes les plus récents);

- les diverses expériences de travail en relation avec le poste convoité;

- le titre des postes occupés;

- la période passée à chacun des postes;

- les entreprises ou organismes employeurs;

- les réalisations;

- les associations professionnelles;

- les langues maîtrisées.

 

Il peut également mentionner, si cela convient :

 

- le travail bénévole;

- les services communautaires;

- les bourses et les prix reçus;

- les connaissances techniques particulières;

- une brève description des employeurs.

 

Toutefois, les renseignements personnels ou d’autres informations pouvant causer un préjudice au candidat ou à la candidate ne doivent jamais figurer dans un curriculum vitæ. C’est le cas :

 

- du numéro d’assurance sociale;

- de l’âge;

- de la date de naissance;

- de l’état matrimonial;

- de la taille et du poids;

- de la nationalité;

- de l’état de santé;

- de la religion;

- de l’appartenance à un groupe politique;

- de la disponibilité;

- du numéro de permis de conduire ou de la classe de permis détenu, sauf si on l’exige, par exemple pour un emploi de camionneur ou de camionneuse.

 

On recommande également d’éviter :

 

- d’inscrire la mention Curriculum vitæ sur le document, car elle est inutile ;

- d'insérer une page de titre;

- d’abuser de termes techniques et d’abréviations;

- d’imprimer sur le verso des feuilles;

- de réduire la taille des caractères à moins de 10 points;

- d’ajouter des documents ou sa photo au curriculum vitæ, sauf sur demande;

- de plier le curriculum vitæ pour l’insérer dans une enveloppe. Il est préférable d’utiliser une enveloppe de même format que le papier;

- d’utiliser des photocopies du curriculum vitæ de mauvaise qualité;

- de signer le curriculum vitæ.

 

On doit aussi éviter de mentionner, dans le curriculum vitæ, des sujets qu’il est préférable de n’aborder qu’en entrevue, comme les motifs de départ, les attentes salariales, les passe-temps, les loisirs, les intérêts personnels et les références, c’est-à-dire les noms et les coordonnées de personnes pouvant fournir à l’employeur plus de renseignements sur le candidat ou la candidate. Les candidats et les candidates donnent généralement les références à la demande du recruteur ou de la recruteuse; il est donc inutile de les inclure au curriculum vitæ. Quant aux passe-temps, aux loisirs et aux intérêts personnels, le candidat ou la candidate ne les signale dans son curriculum vitæ que s’ils sont liés au poste convoité. Par exemple, pour un emploi comme horticulteur ou horticultrice, un candidat ou une candidate aurait intérêt à mentionner qu’il ou qu’elle fait du jardinage et lit des revues d’horticulture.

 

Le curriculum vitæ doit être clair et rédigé dans un style simple, soutenu et concis. Il ne doit contenir aucune faute d’orthographe, de grammaire ni de typographie. Pour y décrire ses expériences de travail, une candidate ou un candidat peut employer des noms d’actions ou des verbes à l’infinitif.

 

La présentation matérielle du curriculum vitæ est généralement simple, sobre et soignée, et sa mise en pages est aérée. Plusieurs types de présentation sont possibles, et aucune disposition n’est normalisée. Le profil du candidat ou de la candidate détermine le choix du curriculum vitæ à retenir.

 

Un curriculum vitæ ne s’envoie jamais seul. Il doit toujours être accompagné d’une lettre qui explique les raisons pour lesquelles le candidat ou la candidate postule l’emploi qu’il ou qu’elle désire obtenir. Un exemple de lettre d’accompagnement du curriculum vitæ est présenté dans l’article Exemple de lettre d’accompagnement du curriculum vitæ.

 

Pour en savoir davantage au sujet du curriculum vitæ, vous pouvez consulter les différents articles de la section Curriculum vitæ. On y trouve des renseignements sur quatre types de curriculum vitæ : CV chronologique, CV par compétences, CV mixte et CV fonctionnel. On y trouve également des exemples de CV à reproduire et des renseignements sur l’envoi d’un curriculum vitæ en format électronique.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002