Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts idiomatiques



À la fin de la journée

 

L’emploi de l’expression à la fin de la journée pour signifier « au bout du compte, en fin de compte, en somme, finalement » est un calque de l’anglais at the end of the day. En effet, ce sens figuré n’existe pas en français. On s’inspirera des exemples suivants pour corriger cet anglicisme.

 

Exemples fautifs :

 

- Mais à la fin de la journée, que peut-on conclure de ce débat des chefs?

- À la fin de la journée, on peut dire que la situation n’est guère reluisante au Moyen-Orient.

- À la fin de la journée, ce qui importe, c’est de savoir ce que l’on veut.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Mais en fin de compte, que peut-on conclure de ce débat des chefs?

- En somme, on peut dire que la situation n’est guère reluisante au Moyen-Orient.

- Finalement, ce qui importe, c’est de savoir ce que l’on veut.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002