Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Correspondre

 

Le verbe correspondre peut s’employer avec les prépositions à ou avec et aussi sans préposition; selon son emploi, ce verbe prendra des sens différents.

 

Correspondre à marque un rapport d’analogie et de conformité entre deux éléments. Lorsque ce verbe est utilisé dans ce sens, il est fautif d’utiliser la préposition avec.

 

Exemples :

 

- Les réalisations de notre service correspondent parfaitement à (et non avec) notre plan d’action.

- Notre envoi correspond à (et non avec) votre commande.

- Malgré leur ressemblance, ces deux pièces ne correspondent pas.

 

 

Correspondre avec signifie principalement « être en correspondance avec quelqu’un ».

 

Exemples :

 

- Notre société correspond avec des partenaires pour évaluer leurs besoins.

- À l’occasion des fêtes, nous correspondons avec nos parents et nos amis.

 

 

À la forme pronominale, se correspondre s’emploie pour indiquer une réciprocité entre deux ou plusieurs éléments.

 

Exemples :

 

- Les différentes théories exposées dans cet ouvrage ne se correspondent pas.

- Un critique affirme que les éléments de ce texte se correspondent parfaitement.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002