Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts syntaxiques



Gardez la ligne

 

Le français ligne et l’anglais line ont de nombreux sens en commun, dont celui de « ligne téléphonique ». Même si cet emploi leur est commun, les expressions qui s’y rattachent ne correspondent pas toujours et peuvent être la source de calques. Ainsi, pour demander à un interlocuteur de patienter, on a recours en anglais à l’expression Please hold the line ou keep the line, à l’origine du calque Gardez la ligne parfois usité au Québec. Il est préférable de dire : Ne quittez pas, Un instant s’il vous plaît, Un moment je vous prie ou encore Restez en ligne.

 

Il en va de même pour l’expression fermer la ligne (d’après to close the line) pour signifier « raccrocher (le combiné du téléphone) » ou, par extension, « mettre fin à la communication ». Le verbe raccrocher rend bien cet emploi en français.

 

La locution être sur la ligne est également à mettre au compte de l’anglais (to be on the line). Selon le contexte, on dira que la personne est au téléphone ou à l’écoute, ou encore que la ligne est occupée.

 

Exemples :

 

-  M. Tremblay, s’il vous plaît. – Gardez la ligne, je vous mets en communication.

-  Comme il insistait, elle lui a fermé la ligne au nez.

-  On a voulu t’appeler, mais il y avait déjà quelqu’un sur la ligne.

-  Quand on se parlait, j’ai eu l’impression qu’il y avait quelqu’un d’autre sur la ligne.

 

On écrira plutôt :

 

-  M. Tremblay, s’il vous plaît. – Ne quittez pas, je vous mets en communication.

-  Comme il insistait, elle lui a raccroché au nez.

-  On a voulu t’appeler, mais la ligne était déjà occupée.

-  Quand on se parlait, j’ai eu l’impression que quelqu’un d’autre était aussi à l’écoute.

 

Par contre, on peut tout à fait dire que la ligne est en dérangement ou qu’elle est occupée (et non engagée, encore d’après l’anglais the line is engaged); on peut être en ligne avec quelqu’un ou rester en ligne le temps que l’on nous passe la personne demandée.

 

Enfin, on dira que la ligne a été coupée pour signifier qu’il n’y a plus de service, mais que la communication a été coupée ou que nous avons été coupés pour dire que notre communication a été interrompue.

 

Exemples :

 

-  La ligne est encore en dérangement, il faudra être patient.

-  Impossible de lui parler, sa ligne est toujours occupée. (et non : engagée)

-  J’étais en ligne avec le directeur quand il a appris la nouvelle.

-  Ils ont essayé de vous joindre, mais la ligne a été coupée.

 

 

Compléments :

 

Ligne (Emprunts sémantiques)

Anglicisme (Le grand dictionnaire terminologique)

Emprunt à l’anglais (Le grand dictionnaire terminologique)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mai 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002