Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Cas particuliers d'accord du verbe



Vive ou vivent

 

Vive et vivent sont toutes deux, à l’origine, des formes du subjonctif présent du verbe vivre. Les deux formes expriment soit une exclamation faite en l’honneur de quelqu’un à qui l’on souhaite longue vie, soit l’expression de l’appréciation, de l’accord ou de l’admiration.

 

Certains grammairiens admettent la forme plurielle vivent devant les noms pluriels, spécialement les noms de personnes, et la forme invariable, vive, dans tous les cas. En pratique, la forme vive, considérée comme une interjection invariable, est d’emploi nettement plus fréquent.

 

Exemples :

 

- Dans la rue, les manifestants répétaient : « Vive la liberté, vive la démocratie! »

- À la fin du trimestre, les écoliers s’écrient : « Vive les vacances! »

- Le 24 juin, les fêtards s’exclament : « Vive le Québec, vive (ou vivent) les Québécoises, vivent (ou vive) les Québécois! »

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002