Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les conjonctions



Malgré que

 

La locution conjonctive malgré que est souvent employée, dans la langue courante, pour exprimer la concession; elle signifie « bien que, encore que, quoique ». Elle est suivie d'un verbe au subjonctif.

 

Exemples :

 

Malgré qu'il se soit couché tard hier soir, il est arrivé resplendissant au bureau ce matin.

Malgré qu'il fasse très chaud, nous devrons courir pendant une heure.

- De nombreux employés ont démissionné malgré qu'on leur ait promis de meilleures conditions de travail.

 

 

Même si on la trouve dans les textes de grands écrivains, cette locution est critiquée par de nombreux grammairiens. Ainsi, dans le style soutenu, on évitera la locution malgré que et on la remplacera par bien que, encore que ou quoique.

 

Exemples :

 

Bien qu'il se soit couché tard hier soir, il est arrivé resplendissant au bureau ce matin.

Quoiqu'il fasse très chaud, nous devrons courir pendant une heure.

- De nombreux employés ont démissionné, encore qu'on leur ait promis de meilleures conditions de travail.

 

 

La locution malgré que est aussi employée dans l'expression malgré que j'en aie ou malgré qu'il en ait, qui signifie « malgré mes (ou ses) réserves ». Elle découle de l'ancien sens de malgré, qui signifiait « mauvais gré ». Il s'agit d'une expression vieillie qui relève surtout du style littéraire.

 

Exemples :

 

Malgré qu'elle en ait, elle nous a confié les confidences de sa sœur.

- Il doit quitter sa famille malgré qu'il en ait.

 

 

Pour en savoir plus sur l'emploi de la préposition malgré, vous pouvez consulter l'article Malgré et mal gré.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002