Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le verbe > Voix



Verbe pronominal de sens passif

 

À la voix pronominale, l'être que désigne le sujet est à la fois actif et passif, agent et patient. Cependant, la part d'activité et de passivité du sujet par rapport à l'action évoquée par le verbe peut varier. On distingue ainsi quatre types d'emploi selon la part d'activité et de passivité du sujet. Ainsi, le verbe peut être de sens réfléchi, réciproque, indistinct (ou subjectif) ou passif.

 

Le sujet d'un verbe pronominal de sens passif subit l'action évoquée par le verbe sans exercer lui-même cette action. On est donc très proche, par le sens, de la voix passive puisque la part d'activité du sujet est pour ainsi dire nulle.

 

Exemples :

 

- La tour se voit de loin. (verbe pronominal de sens passif)

- La tour est vue de loin. (verbe à la voix passive)

- L'anglais se parle partout dans le monde.

- L'anglais est parlé partout dans le monde.

- La musique s'entendait dans tout l'immeuble.

- La musique était entendue dans tout l'immeuble.

 

Comme pour les verbes de sens indistinct, le pronom réfléchi des verbes de sens passif n'assume aucune fonction syntaxique dans la phrase; ils ne sont ni complément direct, ni complément indirect. Et comme pour ces verbes, leur participe passé s'accorde avec le sujet du verbe.

 

Exemples :

 

- Ces luxueuses villas se sont vendues facilement.

- La guerre s'est déclarée en fin d'année.

- Ses problèmes se sont réglés alors qu'il n'y croyait plus.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Voix passive et Verbe pronominal de sens indistinct.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002